hiver stress

L’hiver, le sommeil et le stress

Pendant l’hiver, notre organisme souffre… Entre manque de luminosité, changements de températures et virus, on se sent souvent fatigué et affaibli. Audrey Ponceau, naturopathe et réflexologue à Tours nous donne quelques conseils pour affronter l’hiver en forme et en toute sérénité !

Quels sont vos conseils pour bien préparer son corps et son mental à l’arrivée de l’hiver ?

Le mieux, c’est de se préparer au niveau physique, psychologique et émotionnel.

Au niveau physique, vous pouvez faire plusieurs choses : vérifier que vous ne présentez pas de carence, ni d’excès. Maintenir une activité physique avec plus de 30 minutes de marche par jour, en plus d’une session d’exercice physique habituel (vélo, course à pied, natation, yoga, pilates, etc).

La pratique d’une activité physique douce est très intéressante car elle influence positivement la sphère physique, psychologique et émotionnelle.

Vous pouvez faire un check-up complet à l’approche de l’hiver et vous supplémenter pendant 2 à 4 semaines selon les complexes de compléments alimentaires naturels dont nous avons besoin.

À titre personnel, je fais deux petites cures de compléments alimentaires par an : la première en mars, et la deuxième début octobre ou début novembre en fonction des températures extérieures et de ma forme générale.

 

Comment lutter naturellement contre la fatigue en hiver ?

Il est tout d’abord primordial de respecter ses rythmes biologiques : son sommeil et son alimentation. Si vous ne vous écoutez pas, votre corps va se fatiguer plus vite et de manière plus importante.

Il est donc important de tout mettre en œuvre pour optimiser la qualité de son sommeil.

Se ressourcer est également très important : savoir quand le faire, comment s’organiser, etc.

Maintenir encore une fois l’activité physique (tout en l’adaptant, si nécessaire, car la pratique du sport à l’extérieur peut être réduite lors des aléas climatiques de l’hiver). Maintenir cette activité physique durant l’hiver va permettre de maintenir votre organisme dans un état de régulation constante : l’énergie va circuler dans votre corps et aider à maintenir une homéostasie (stabilisation des constantes de l’organisme).

 

Quels sont les rituels à adopter lorsqu’on ressent un manque d’énergie durant l’hiver ? 

De manière générale, la vitalité d’une personne repose sur 6 piliers :

1- L’alimentation :

Privilégiez les aliments qualitatifs et non pas quantitatifs.

Mangez des fruits et des légumes de saison pour profiter pleinement de leurs vitamines et nutriments.

Pratiquez le principe de frugalité : arrêtez de manger avant que la sensation de satiété se fasse pleinement ressentir afin de ne pas surcharger le système digestif.

Evitez d’effectuer des repas trop riches ou trop copieux le soir afin d’avoir un sommeil de qualité.

2- Le sommeil :

Avoir un rythme de sommeil régulier.

3- L’activité physique :

Mettre en place un rituel de 20 minutes par semaine (sous forme de session) dans un premier temps, puis au fil des semaines, augmentez la durée de la session.

4- Le contact avec la nature :

Prendre 20 minutes par semaine pour être au contact de la nature : que ce soit la semaine après une longue journée, ou en week-end, prenez du temps pour aller dans un grand parc ou un coin de nature proche de chez vous.Ce dernier doit être isolé des bruits de voitures, des immeubles. Concentrez-vous sur les bruits des arbres, de la nature qui vous entoure, regardez les couleurs, sentez les odeurs : cela va vous relaxer. Si vous pratiquez du yoga, vous pouvez le pratiquer en pleine nature.

5- La gestion du stress :

Tous les jours, prenez 10 minutes (ou plus) pour vous recentrer sur vous-même : faire des exercices de sophrologie en se concentrant sur sa respiration.

Prenez de grandes inspirations par le nez pendant 7 à 8 secondes, bloquez votre respiration pendant trois secondes et expirez profondément par la bouche pendant 7 à 8 secondes : concentrez-vous sur votre inspiration,  sur les sensations et ressentis que vous éprouvez. Concentrez-vous ensuite sur le moment où vous bloquez votre respiration, que ressentez-vous ? Et maintenant, concentrez-vous sur l’expiration et sur ce que vous ressentez. Continuer cet exercice pendant 10 minutes. 

6-  La régularité du rythme de vie :

Maintenez un rythme de vie régulier: les heures des repas dans la semaine et pendant le week-end ou les jours de repos  doivent être réguliers : ne décalez pas plus de 30 minutes / 1 heure les repas des week-ends par rapport au reste de la semaine.

TOP
y

Emet nisl suscipit adipiscing bibendum. Amet cursus sit amet dictum. Vel risus commodo viverra maecenas.

r