coelia pelletier meditation

La méditation, qu’est-ce que c’est ?

Coelia Pelletier, professeure de Yoga, auteure et créatrice du podcast « Les méditations de Coelia » vous explique tout…

 

Selon le dictionnaire, la méditation c’est « la concentration du corps et de l’esprit sur un thème » .

Quand on vous dit « allez va méditer », on imagine immédiatement devoir s’asseoir en lotus, les yeux clos et ne penser à rien.

C’est ce dernier point qui met une pression sur nos épaules : ne pas penser.

C’est tout bonnement impossible, puisque c’est naturel et inné chez l’humain.

En vérité il s’agit simplement de faire le vide un moment, et d’observer ce qui se passe lorsqu’on se connecte à l’instant présent.

Comme un spectateur qui regarderait le film de ses réflexions défiler devant lui, comme sur une toile de cinéma.

Car, oui, il est bien là, le problème principal : c’est qu’on souhaite en permanence tout contrôler. Ce qui s’est passé avant, et ce qui se passera plus tard.

Par conséquent, nous ne nous sommes pas 100% disponible pour ce qui se trame sous nos pieds à l’instant T.

Alors, voici une liste non exhaustive des bienfaits de la méditation :

  • Changer des choses dans son quotidien
  • Créer de nouvelles routines
  • Prendre du temps pour soi
  • Canaliser ses énergies
  • Mieux gérer ses émotions
  • Trouver un sommeil paisible
  • Etre plus disponible pour soi et pour les autres
  • Lâcher prise
  • Prendre du recul
  • Atteindre des objectifs précis

 

La méditation où, quand, comment ?

L’avantage certain de la méditation par rapport à d’autres pratiques, c’est qu’elle ne nécessite pas de matériel particulier, elle est gratuite et illimitée.

C’est une pratique très évolutive, et changeante selon les humeurs, le temps, l’endroit dans lequel vous vous trouvez.

L’idéal pour bien commencer c’est de suivre des séances guidées afin de se laisser plus facilement porter.

Votre expérience vers la méditation se résume à des sensations, des émotions ressenties, peut être même des images visualisées, mais en aucun cas à une performance.

On réussit forcément sa séance, car l’échec n’existe pas.

Imaginez finalement, qu’à chaque fois que vous allez vous installer pour méditer, vous venez avec une tasse vide, et qu’au fur et à mesure du temps, de votre assiduité et de votre motivation cette tasse va pouvoir progressivement se remplir.

On apprend beaucoup sur soi en méditant : on réfléchit, on avance, on interprète et on grandit.

Comment se lancer ?

Un autre avantage de cette pratique, c’est que vous pouvez arrêter tout ce que vous faîtes, à n’importe quel moment, et surtout n’importe où pour méditer et prendre du temps pour vous.

Que vous soyez chez vous, dans les transports, dans les bouchons, ou même en train de marcher, il est tout à fait possible de se connecter à l’instant présent et d’observer ce qui s’y déroule.

Il n’y a donc pas de moment idéal, le bon moment c’est quand vous avez décidé que vous étiez prêts à vous accorder du temps.

Evidemment, certains créneaux sont à privilégier si vous voulez optimiser certains aspects de votre vie.

Par exemple, vous avez des difficultés à vous endormir, ou votre sommeil est agité, voire vous souffrez d’insomnies, il serait intéressant de mettre en place une routine de méditation le soir au moment du coucher.

Ou bien, vous stressez à l’approche de vos examens, d’une compétition ou encore d’une présentation à votre travail… dans ces cas précis, mettre en place de nouvelles habitudes en méditant le matin au réveil peut changer la donne du tout au tout.

 

Quelle position dois-je adopter ?

Il y a t il une position parfaite pour méditer ? Ma réponse est non . Selon moi, vous devez simplement être confortablement installé. Si votre corps se sent bien, alors votre esprit sera plus à même de se concentrer et se détendre par la suite.

Idéalement lorsque vous avez trouvé votre posture agréable, qu’elle soit assise ou allongée, essayer de rester immobile.

N’hésitez pas également à utiliser les objets du quotidien qui vous entourent pour vous sentir le plus à l’aise possible (oreiller, couverture, tapis…etc).

Votre cerveau risque probablement de se mettre en mode automatique, et des petits gestes inconscients parasites feront probablement leur apparition (cheveux qui gênent, oeil qui pique, bras qui gratte…).

L’effort est donc là : tenter de rester immobile et de suivre le rythme de sa respiration et les instructions du professeur qui vous guide.

Essayez par exemple de méditer avec l’aide de cet épisode de podcast : Gérer ses émotions

Extrait du Livre « Tout le monde peut méditer » de Coelia Pelletier

huile cbg cbd
Besoin de relâcher votre corps et votre esprit ?

Cette formule est faite pour vous

TOP
y

Emet nisl suscipit adipiscing bibendum. Amet cursus sit amet dictum. Vel risus commodo viverra maecenas.

r